Les 10 ans de la librairie “Des livres et vous” ont été fêtés sur place à Sarrant (32) la fin de semaine des 3 et 4 juillet 2010.

À LA RECHERCHE DU TEMPLE PERDU (extraits). …Un jour, ma voisine m’ayant parlé d’une librairie en plein Gers, je quittai la ville rose et noire pour aller voir cette merveille. On m’aurait dit « une librairie en plein vent », que cela ne m’eût pas plus étonné. Une librairie aux champs, alors que celles de la ville ferment, quelle étrangeté !Il faut dire qu’une librairie, aux champs ou à la ville, j’entends une vraie librairie, pas un supermarché du bouquin, c’est déjà aujourd’hui une étrangeté en soi. Quoi, vous allez vous déplacer, vous aller passer du temps et de la fatigue à saisir et feuilleter des volumes qui puent l’encre, quand ce n’est pas la poussière ? Mais de quel siècle êtes-vous donc, alors qu’il est si jouissif de se fixer de nos jours devant un ordinateur ! Ah, taper sur les touches, lorgner l’écran et tripoter la souris frénétiquement, tout ceci en solitaire comme Onan !… Quand j’atteignis enfin, après maints tours et détours, un bled si perdu dans la géographie qu’il semble aussi perdu dans l’histoire. Des maisons en terre, des venelles si étroites qu’on n’y peut passer un carrosse, et pas le moindre estaminet pour éviter la mort de soif ! Et c’est alors que, je vécus la chose la plus extraordinaire. Figurez-vous qu’en plein milieu de ce bled perdu, je me trouvai soudain face à une chose étrange. Je n’en crus d’abord pas mes yeux. Une grange se dressait, béante. Et ses entrailles recélaient, je vous le donne en mille, des livres ! C’était, oui, c’était-elle, la librairie aux champs ! À la recherche du temple perdu, loin de la civilisation du bruit, de l’informatique et du marché réunis, j’atteignais enfin le but, le grésail, comme les occitans disent du graal…