Retrouvez les articles sur Francis dans les médias, puis en bas de page, les écrits de Francis dans la presse.
Voici un choix d’articles ci-dessous.

« Comment est-il possible, par exemple, de se comporter comme si rien au monde n’avait d’importance que la littérature, alors que de l’autre, il est impossible de ne pas voir alentour que les gens luttent contre la faim… ».
Jean-Marie Gustave Le Clézio – (discours de réception du Prix Nobel).

 

Revue de Presse – Francis Pornon dans les médias

Retrouvez ci-dessous les articles écrits dans les médias sur ses productions.

« Balade intime au cœur de la Ville rose », L’Humanité, 05/05/2022

« Du mystère dans les rues de Toulouse », L’humanité 01/12/20

Toulouse Barbare sur rayonpolar.com

RayonPolar a publié une critique de Toulouse Barbare de Francis Pornon sur son site. Extrait : « Avec « Toulouse Barbare » Francis Pornon signe son second polar (« Saône Interdite » le Poulpe était son premier) et force est de constater que la réussite est au rendez-vous, tant il nous tient en haleine jusqu’au dénouement, barbare comme il se doit. » Pour lire la critique en entier sur le site : www.rayonpolar.com

« Pornon dans la nuit toulousaine », La Dépêche 19/10/2020

Article sur La Fille d’Occitanie dans L’Humanité – 21/01/2019

Accéder à tous les articles : Revue de presse

Écrits de Francis dans la presse

En souvenir des débuts d’Aragon qui fit les chiens écrasés dans la presse, Francis commença par des notules et coups de cœur ou de colère dans divers organes, pas si divers que ça d’ailleurs (Politis, Témoignage Chrétien, L’Humanité et L’Humanité-Dimanche). Il a écrit plusieurs dossiers dans Révolution et participa à l’aventure d’un hebdomadaire communiste qui vécut quelques mois à Clermont-Ferrand.
Ensuite de quoi il fut l’auteur de dossiers et reportages dans L’Humanité et L’Humanité-Dimanche, dont certains furent remarqués. En 1998, France-inter nota la parution sur deux jours dans L’Humanité d’un grand reportage en Algérie alors que le sujet restait tabou. En 2012 il publia dans L’Humanité un tour du Nord algérien accompli avec Jean-Michel Monerris, amis photographe d’origine algéroise, à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance… et du départ de nombreux Pieds-noirs.
Depuis Toulouse où il s’est retiré, parallèlement à sa publication de romans historiques sur le temps des troubadours (voir la page Publications), il continua à alimenter épisodiquement L’Humanité d’articles bénévoles rappelant que la « province » n’est pas le désert, que le passé sudiste est une grande histoire de France et que son présent compte aussi.
Parmi ses derniers « papiers » avant que la pandémie et le confinement ne dressent des barrières entre la capitale et ses « territoires », une chronique dans L’Humanité-Dimanche sur Bob Dylan et deux dans L’Humanité sur La Bataille de Muret et sur le conquérant Simon de Montfort tué par des toulousaines.
Un recueil d’articles parus dans L’Humanité était paru (Temps des cerises 2006), préfacé par Charles Silvestre : Cap au Sud.

 

Accéder à tous les écrits de ce choix : Écrits de Francis dans la presse