Ayant exercé les professions d’enseignant, animateur, journaliste et autres en des « provinces » ou des outremers éloignés de la « capitale », il a plus consacré d’énergie aux jeunes qu’à lui-même. Il n’a pas alors rencontré de grands éditeurs dans les salons parisiens. Mais compensent toutes les autres rencontres de gens, choses et lieux passionnants : quelques auteurs et auteures, pas mal de femmes et d’hommes valeureux. Il édite souvent chez de « petites » maisons qui l’aident à être lu d’un « happy few » et qu’en retour il aide à exister. Voici quelques moments de ces rencontres et trajets.

 

Avec Bernard Noël et Jacques Roman, à Vénissieux (fin des années 90).

Avec Bernard Noël et Jacques Roman, à Vénissieux (fin des années 90). ©Espace Pandora

Lecture de poèmes accompagnée par Lakhdar Hanou à Toulouse (Centre social Bagatelle) en automne 2012.

Lecture de poèmes accompagnée par Lakhdar Hanou, à Toulouse (Centre social Bagatelle), en automne 2012. ©Samir Arabi

 

 

 

 

 

 

 

« […] je considérais ce pays et ses habitants avec des yeux d’homme blessé, menacé dans son être par leur propre histoire. Mon regard a dû bien les intriguer. »
Boualem Sansal, Le Village de l’Allemand

 

Yasmina Khadra, article dans l’Humanité, 9 juin 2008

Les clés d’un monde déserté: rencontre exclusive, à Alger, avec l’écrivain Yasmina Khadra. Article dans l’Humanité, 9 juin 2008.

0 comments

Lettre de Paul Vergès à propos de Cap au sud

0 comments

Coup de coeur de François Darnaudet

0 comments

RETROUVAILLES AVEC UN PEINTRE POETE : Hamid TIBOUCHI

Hamid est mon ancien élève en Algérie. Il vit en France et est devenu peintre et poète. Il vient de donner des dessins pour illustrer le dernier N° spécial des Lettres Françaises : “L’Algérie aujourd’hui”. Lire mon coup de cœur pour un de ses ouvrages dans la liste des Coups de cœur.

0 comments

RENCONTRE D’UN EDITEUR REFUGIÉ : BOUCHÈNE (extraits)

.…Un temps vendeur de vêtements, Abderrahmane Bouchène ouvrit une librairie très en vue dans les années 80 au centre commercial algérois de Riad el Feth. Figure de proue d’une autre politique privée du livre, il éditait rien moins que des romans classiques algériens, des “Que- sais- je”, des beaux livres et aussi des ouvrages politiques […]

0 comments

ADIEU AUX MUSICIENS

Parmi les musiciens avec lesquels j’ai travaillé, le mauvais sort a voulu que deux d’entre eux soient déjà décédés. Voici un hommage à chacun d’eux.   À Miguel Miranda Miguel,[1] Un des plus beaux souvenirs de ma vie, c’est d’avoir travaillé avec toi aux récitals de poésie en musique : Par-delà le grand fleuve et […]

0 comments