Bob Dylan, prix Nobel de littérature.

Bob Dylan, prix Nobel de littérature.

Un chanteur pop couronné, j’entends les grondements de l’établissement littéraire !
Et pourtant…

Sad-eyed lady of the lowlands (paroles du refrain) :

Dame des terres basses aux yeux tristes,
Où le prophète aux yeux tristes dit que pas un homme ne vient,
Mes yeux dans le magasin, mes tambours arabes
Devrais-je les laisser près de ta porte
Ou, dame aux yeux tristes, devrais-je attendre ?

“Faisons l’amour, pas la guerre ! ” c’était un mot d’ordre soixante-huitard. L’Histoire actuelle revient parfois de loin. De nos jours la guerre est la continuation de la politique, au pire, pour maintenir la loi du plus fort, au Moyen-Orient et ailleurs.
Et pourtant, il y a un demi-siècle une jeunesse se dressa contre la guerre. Et pourtant, il y a presque un millénaire, une génération découvrait que l’amour est le contraire salutaire de la guerre…

 

« D’Amor es totz mos cossiriers… »

(D’Amour est toute ma pensée)

Et je ne tends que vers l’Amour […]

Car d’Amour vient, quoi que l’on dise

Ce qui vaut plus en sens et en folie

Tout ce que l’on fait d’Amour est béni.

 

« Cette morale de l’amour est le prélude des idées

qui feront plus tard de la France le flambeau du monde. »

Louis Aragon,

La Leçon de Riberac.