Photo de l'écrivain Francis Pornon par Gleize

L’écrivain Francis Pornon est heureux de vous accueillir sur son site

Près d’une centaine de publications dont seize romans, c’est avec un peu d’arthrose, quelques centimètres en moins et une tête et un cœur pleins de beauté et d’amour, le résultat de pas mal de voyages intérieurs et extérieurs. Sans oublier un léger parfum d’amertume, mais le doux-amer est si bon !
L’auteur vit actuellement à Toulouse où il est retourné après l’Algérie, l’Ouest, l’Est et le Centre, avec quelques incursions au loin aussi. Il rencontre en Occitanie la grande Histoire de la fin’amor qui éclaira et illumine toujours l’Europe, pour peu qu’on veuille bien la lire (voir page Publications). Et il réagit parfois d’un coup de sang ou d’un coup d’estime publié dans la presse (voir page Articles). Il rencontre évidemment des livres auxquels il fait des coups de cœur (voir page Coups de cœur).


Actuelle note de lecture

Photo d'une affiche collée sur un mur sur laquelle est écrit "Ne craignez pas ainsi la mort, craignez plutôt la vie insuffisante ! Berthold Brecht"
  • MEMOIRE AU FUTUR :
    Chien 51, roman de Laurent GAUDE (Ed. Actes sud) : Le héros vient d’une Grèce en faillite et carrément achetée par un grand consortium. Il se retrouve dans un monde non seulement au climat déglingué sous des pluies acides et dans la chaleur écrasante, mais encore mis en coupe réglée et policée, où il tâche d’évoluer entre des castes, grâce à son laisser-passer de flic. Image terrible d’un policier humain trop humain, non pas alcoolique mais accro à une substance… Lire la suite : MEMOIRE AU FUTUR :

Nouvelles parutions

Spoliations
Vient de paraître aux éditions TDO.
Cette histoire est une fiction construite sur des éléments avérés, qui s’annonce pas drôle par sa couverture évoquant le vol d’œuvres d’art par nazis et affidés au temps de l’Occupation ainsi que la question de leur restitution. C’est pourtant aussi une histoire distrayante contée « avec malice » comme écrit l’éditeur. A propos d’une œuvre de Marc Saint-Saëns, peintre et auteur de cartons de tapisserie, on part en quête de preuves de la descendance de son propriétaire spolié, à la rencontre de tout un passé…
L’auteur en dit : « J’aimerais que, tout en offrant le plaisir de lire une histoire prenante, enquête et quête tambour battant, cet ouvrage soit une occasion de réveiller un aspect un peu oublié d’un dégât collatéral de la guerre et de la nuisance du fascisme et aussi de confirmer l’intérêt d’une génération d’artistes où « le parnasse occitan » tint une belle place trop méconnue. »

Le Bougainvillier de Cala Saint Vicenç
Tristan débarque à Ibiza (Baléares) sur les traces d’une milicienne anarchiste, Placer, qui a laissé une lettre écrite à son arrière-grand-père Hélios.
A lire dans le numéro 11 de la revue Gibraltar.

Le Grand soir étoilé, inspiré par la guerre en Ukraine et un certain air d’extrême droite à retrouver dans La Guerre dans tous ses états, un recueil numérique aux éditions ska : skaediteur.net


Nouvelles du temps présent

A Toulouse, le 4 mai 2023 c’était en l’hôtel d’Assézat le septième centenaire de l’appel des 7 troubadours aux Jeux floraux. A cette occasion furent reçus à l’académie des poètes du monde entier. Un récital de nombreux poètes locaux et étrangers s’en suivit lors d’un longue et chaude soirée à la Maison d’Occitanie. Franc Bardou y fit à Francis l’amitié de dire avec lui Midi-Miègjorn, extraits d’un poème qu’il avait traduits en occitan après son édition par Michel Cosem à Encres vives (dessins d’Alexandre Meylan). Lire

Suite à la parution du Grand soir étoilé, retrouvez deux autres nouvelles de Francis Pornon sur le thème de la guerre :

  • Akli
    Les guerres ne finissent jamais vraiment. A preuve, les plaies de la guerre d’Algérie sont encore ouvertes… Acheter
  • Merlinette
    Brève d’amour pour une fille d’Algérie combattant aux côtés des soldats de la liberté. Acheter

TEMPO POEME : la poésie malgré tout.

La poésie, aujourd’hui mise au placard dans un marché consumériste, reste pourtant essentielle à nos âmes et nos convictions d’auteurs. C’est pourquoi trois d’entre nous : Christian Saint-Paul, Svante Svahnström et moi-même, continuons contre vents et marées des présentations de poètes à Toulouse.

Lire la suite : Tempo Poème

« Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. »
René Char – Fureur et Mystère, Ed. Gallimard