L’écrivain Francis Pornon est heureux de vous accueillir sur son site.

 

Photo de l'écrivain Francis Pornon

Une cinquantaine de publications dont quatorze romans, c’est avec un peu d’arthrose, quelques centimètres en moins et une tête et un cœur pleins de beauté et d’amour, le résultat de pas mal de voyages intérieurs et extérieurs. Sans oublier un léger parfum d’amertume, mais le doux-amer est si bon !

L’auteur vit actuellement à Toulouse où il est retourné après l’Algérie, l’Ouest, l’Est et le Centre, avec quelques incursions au loin aussi. Il rencontre en Occitanie la grande Histoire de la fin’amor qui éclaira et illumine toujours l’Europe, pour peu qu’on veuille bien la lire (voir page Publications). Et il réagit parfois aux évènements d’un coup de sang ou d’un coup de cœur publié dans la presse (voir pages Coups de cœur et Articles).


Roman Fille d'Occitanie, de Francis PornonNouveau roman de Francis Pornon à paraître début mars !

Colomba, pauvresse devenue servante, vit à la fois le sort d’une femme ordinaire au Moyen-Âge et une exceptionnelle ascension sociale, aventures extraordinaires dans un monde troublé de guerres et de croisades. Elle côtoie Azalaïs de Burlatz, la Dame de Toulouse, avec sa Cour et accède à la poésie amoureuse courtoise. On la suit dans les péripéties d’une femme de son temps, amour et maternité, travaux et événements divers, rencontres avec amis et amants, fréquentation de poètes, hommes et femmes comme Raimon de Miraval et Azalaïs de Porcairagues. Porté par le désir et l’énergie de Colomba, l’auteur fait partager les états d’âme de l’héroïne et entraîne le lecteur en aventures, moments graves ou festifs ainsi que chevauchées depuis la haute Ariège et la vallée de l’Aude jusqu’à Toulouse, Carcassonne, Castres, Béziers, Montpellier et même la Catalogne et Barcelone. De quoi revivre la grande richesse de l’histoire occitane et européenne d’alors.

Comme Les Dames et les aventures du troubadour Raimon de Miraval et La Dame de Toulouse, Azalaïs de Burlatz, ce livre se lit d’un souffle et nous propulse au Moyen-Âge comme si l’on y était.


INTELLIGENCE MERCI, Le Clézio, encore merci !

Portrait de J. M. G. Le Clézio

J. M. G. Le Clézio

Il y a encore des Hugo et des Zola chez nous. Ouf, j’en doutais en écoutant les dits “intellectuels” médiatisés… Écoutons, comme un baume salutaire et aidons si possible à panser des plaies de ce monde. Et à tant que faire… lisons ses livres!

https://www.franceinter.fr/culture/quand-jean-marie-gustave-le-clezio-lit-un-texte-inedit-sur-france-inter

 

« Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. »
René Char – Fureur et Mystère, Ed. Gallimard